Passer au contenu

/ Faculté des sciences infirmières

Rechercher

Navigation secondaire

Sylvie Dubois, récipiendaire du prix Céline-Goulet 2015

Sylvie Dubois (courtoisie du CHUM)

Le 20 octobre dernier, le Regroupement des diplômées de la Faculté des sciences infirmières a décerné le prix Céline-Goulet 2015 à Madame Sylvie Dubois, directrice des soins infirmiers et des regroupements clientèles au CHUM et professeure associée à la Faculté des sciences infirmières (FSI) de l’Université de Montréal.

Rappelons que le prix Céline-Goulet est remis annuellement à une infirmière diplômée de la FSI qui s’est illustrée par la passion démontrée pour sa profession, sa détermination et sa persévérance dans la réalisation de projets novateurs, ainsi que pour l’inspiration et la fierté qu’elle suscite auprès de ses collègues diplômées et les étudiantes de la Faculté.

Karine Bilodeau, l’une de ses plus récentes étudiantes ayant obtenue son doctorat, parle d’elle ainsi : « Son approche est soutenue par la rigueur et le souci du détail. Elle tient à transmettre à ses étudiants des assises solides pour qu’elles contribuent à l’essor de la recherche infirmière. J’ai été impressionnée par l’assiduité de madame Dubois, sa grande disponibilité et sa volonté d’encourager les progrès effectués. De plus, elle sait identifier les opportunités pour ses étudiants. Ce sont là des qualités d’une grande pédagogue et mentor. »

Pendant sa carrière, Mme Dubois a pratiqué la profession d’infirmière dans les quatre volets de sa pratique : clinique, enseignement, recherche et gestion. Bien qu’elle soit gestionnaire dans l’un des centres hospitaliers universitaires de Montréal et malgré les bouleversements vécus dans les milieux de soins depuis quelques mois, elle est toujours préoccupée par la qualité de la prestation des soins, par l’enseignement et la recherche.

Parmi les pratiques novatrices développées sous sa direction, l’une des plus récentes est une application de la plateforme « d’infirmière virtuelle » développée par la Chaire de recherche sur les nouvelles pratiques en soins infirmiers dirigée par José Côté. Comme l’explique Mme Dubois, LYMPHÉDUC-TAVIE est la première de ces applications qui sera implantée à grande échelle au CHUM. Elle s’adresse aux patientes, atteintes d'un cancer gynécologique, qui sont à risque de développer le lymphoedème, une maladie chronique qui se développe parfois après une chirurgie ou un traitement contre le cancer.

Toutes nos félicitations à Mme Dubois qui a aussi remporté cette année un prix Profession Santé dans la catégorie Pratique novatrice.